Appui des Avocats arabes au Maroc pour le règlement du conflit du Sahara

uaaL’Union des Avocats arabes (UAA) a réaffirmé la marocanité du Sahara Occidental et réitéré son appui aux efforts du Maroc visant une solution pacifique et globale au litige territorial qui l’oppose à l’Algérie, autour de son Sahara.

Lors d’une réunion tenue au Caire, le secrétaire général de l’UAA, Abdellatif Bouachrine, a affirmé que le Maroc subit « une guerre de sécession pilotée par un Etat arabe », allusion faite à l’Algérie qu’il n’a pas citée nommément.

Si toutes les preuves matérielles historiques, géographiques et démographiques attestent de la marocanité du Sahara Occidental, le front Polisario, a-t-il martelé, est en revanche, totalement « dépourvu des fondements et des critères qui font un Etat, comme l’Histoire, l’identité, la souveraineté et les racines historiques ».

Le secrétaire général de l’UAA a rappelé à ce titre, les résolutions et les recommandations de l’Union, dans lesquelles elle réaffirme l’appui aux efforts marocains visant une solution pacifique et globale du conflit autour du Sahara, à travers l’octroi d’une autonomie à ces provinces sous la souveraineté marocaine.

Dans son communiqué final, le bureau permanent de l’UAA réitère également son rejet de toute « ingérence étrangère » dans l’affaire du Sahara marocain, tout en insistant sur la nécessité de la réouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie.

Pour rappel, Me Abdellatif Bouachrine, bâtonnier de l’ordre des avocats de Casablanca, a été élu le 16 janvier dernier, secrétaire général de l’Union des avocats arabes. Il avait obtenu 30 voix contre 16 pour son unique adversaire, le koweïtien Dokha Hosban après le retrait de trois autres candidats, le Jordanien Sameh Khriss, le Palestinien Hatem Abbas et Ishaq Chaddad du Soudan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *