Sahara-ONU-Médiation : Horst Köhler en visite à Rabat avant l’étape de Laâyoune/Dakhla

L’Envoyé personnel du Secrétaire Général des Nations Unies pour le Sahara, Horst Köhler, effectue à partir de ce mercredi 27 juin, une visite au Maroc, dans le cadre de sa 2ème tournée régionale, qui l’a conduit à Alger, à Nouakchott et à Rabbouni dans les camps de Tindouf (sud-ouest algérien).

Le médiateur onusien devrait avoir à Rabat, des entretiens avec le chef du Gouvernement, Saâd Eddine El Othmani et le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita.
Köhler enchaînera sa visite dans le Royaume à Dakhla et à Laâyoune où il devrait prendre contact avec les autorités locales, les élus et les représentants de la société civile et probablement avec le commandement de la mission de l’ONU au Sahara «MInurso».
La tournée de Köhler intervient deux mois après l’adoption de la résolution 2414 le 27 avril 2018, dans laquelle le Conseil de Sécurité (CS) des Nations Unies avait notamment réaffirmé la prééminence de l’Initiative marocaine d’autonomie, en soulignant que le réalisme et l’esprit de compromis sont essentiels pour progresser vers une solution politique, réaliste, pragmatique et durable au différend régional sur le Sahara marocain.

La plus haute instance de l’ONU a de même, invité expressément les pays voisins, la Mauritanie et particulièrement l’Algérie, dont le parti-pris dans ce conflit est avéré, à « apporter une contribution importante au processus et de s’engager plus fortement pour progresser vers la solution politique ».
Le Conseil a également adressé une nouvelle injonction au Polisario, le sommant de respecter le statut-quo dans la zone tampon tel que défini par les Accords de cessez-le-feu de 1991, en lui interdisant toute action civile ou militaire de nature à modifier ce statut-quo.
Le CS a par ailleurs demandé pour la énième fois à Alger et au Polisario d’autoriser les agences spécialisées de l’ONU de procéder à l’enregistrement et au recensement des habitants des camps de Tindouf.
La nouvelle tournée de Horst Köhler a débuté le 23 juin à Alger, où il a été reçu par le ministre algériens des Affaires étrangères et le Premier ministre avant de se rendre dans les camps de Tindouf.

L’émissaire onusien s’était rendu lundi à Nouakchott, où il abordé le dossier du Sahara avec le président mauritanien et son ministre des Affaires étrangères.

Après Rabat, Köhler qui n’a fait aucune déclaration sur ces concertations,  doit faire un détour à Laâyoune et Dakhla, avant de s’envoler en direction de l’Espagne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *