Algérie : AI alarmée par la dégradation de la situation des droits humains

algerie-affrontementAmnesty international a déploré la « très forte dégradation de la situation des droits humains » en Algérie, dans le sillage des violences régulières qui endeuillent Ghardaïa, Touggourt et plus généralement le Sud du pays.

Le regain de violence et l’intervention des forces de sécurité contre la population de Touggourt, 600 Km au sud d’Alger, a fait trois morts parmi les jeunes, tués par balles. Une cinquantaine d’autres ont été blessés dans ces violences qui ont éclaté le 28 novembre dernier. La région de Ghardaïa est régulièrement secouée par des violences qui opposent la communauté des Chaambis, arabophones malékites, aux mozabites berbérophones, de rite ibadite.

Dans cette région du pays, « des communautés qui vivaient ensemble sont actuellement non seulement divisées mais sont rentrées dans un cercle de violence », a commenté Amnesty International par la voix de Hassina Oussedik, sa représentante en Algérie. Pour elle, la répression disproportionnée des forces de sécurité est un « facteur supplémentaire qui aggrave la violence ». Les « libertés fondamentales sont toujours réprimées » et les défenseurs des droits de l’Homme sont harcelés.

Dénonçant ces violences meurtrières, la Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme (FIDH) s’est, pour sa part, vivement élevée contre le « recours excessif à l’usage de la force » contre la population de Touggourt, 600 km au sud d’Alger.

Du côté des partis algériens, le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD), a vivement dénoncé l’attitude répressive des responsables algériens face aux revendications sociales de la population que le parti considère comme légitimes. Pour ce parti, « le pouvoir a réagi par des moyens répressifs qui contrastent extrêmement avec la contestation pacifique des jeunes qui étaient rassemblés pendant deux jours avant que la police n’intervienne».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *