Polisario : le Bulletin de l’UE révèle l’ampleur des détournements de l’aide humanitaire

tindouf-rapportLes dirigeants du Polisario qui ne se sont par encore remis des révélations de l’Office européen anti-fraude (OLAF) sur les scandaleux détournements de l’aide humanitaire internationale destinée aux camps de Tindouf, viennent d’être confrontés à la publication de l’intégralité du rapport par le think tank européen EuBulletin.

Les charges portées par l’enquête de l’OLAF sur les détournements à grande échelle de l’aide internationale concernent non seulement les dirigeants du Polisario, mais aussi des responsables algériens. Tous sont accusés de faire de la question du Sahara occidental et de la cause des sahraouis des camps de Tindouf, un moyen crapuleux pour leur enrichissement personnel.

Une accusation qui a été corroborée par une institution latino-américaine basée à Santiago, qui a accusé le Polisario de faire de la solidarité internationale « un fonds de commerce très lucratif ». La présidente du Centre d’études pour la démocratie populaire (CEDEPU), la Chilienne Jacqueline Andrea Hernandez a ainsi dénoncé « le détournement systématique » de l’aide humanitaire internationale destinée aux populations de Tindouf.

Andrea Hernandez déplore aussi l’instrumentalisation politique de l’aide humanitaire destinée aux populations de Tindouf, au grand dam de la coopération européenne et au détriment de milliers de familles séquestrées à Tindouf au sud-ouest algérien. « Cette triste réalité, affirme-t-elle, révèle à quel point une poignée de séparatistes n’hésite pas à transformer une question purement humanitaire, en source d’enrichissement illicite, loin de toute valeur éthique et de tout contrôle ».

Elle regrette aussi que les dirigeants du Polisario « se soient longtemps servis de la bonne volonté et des généreuses manifestations de solidarité pour monter une entreprise juteuse au détriment d’organisations et de pays peu ou pas avertis ».

Par ailleurs, une autre ONG africaine, l’organisation Action internationale pour la paix et le développement dans la région des Grands-Lacs (AIPD), basée à Genève, avait fermement dénoncé la semaine dernière, les « détournements massifs » de l’aide humanitaire par l’Algérie et le Front Polisario. Un scandale qui a provoqué une véritable levée de boucliers au niveau international contre les infâmes pratiques des dirigeants du Polisario à l’encontre de milliers de civils retenus à leur corps défendant dans des camps en Algérie.

Pour consulter le rapport intégral de l’OLAF cliquer ici

One thought on “Polisario : le Bulletin de l’UE révèle l’ampleur des détournements de l’aide humanitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *