Algérie-FSM-2015 : Quand la diplomatie cède la place au vandalisme provocateur

maroc-algerie-fsmLe régime algérien qui après avoir épuisé tous ses moyens diplomatiques dans le conflit territorial qui l’oppose à son voisin marocain, autour du Sahara Occidental, semble opter à présent, pour la voie de la provocation et du vandalisme.

Sinon comment que près de 3000 d’Algériens triés au crible fin, aient été autorisés à accompagner les activistes du Front Polisario à Tunis, officiellement pour assister aux travaux du Forum Social Mondial-2015. En réalité, ils avaient pour consignes de jouer au trouble-fête et de saboter toutes les réunions et conférences que tiendrait la délégation marocaine sur le Sahara.

Les agitateurs algériens et ceux du Polisario ne se sont pas contentés de gêner le déroulement normal des débats, mais ils ont aussi détruit les drapeaux et les banderoles hissés au stand marocain et ont agressé physiquement de nombreux participants marocains.

Parmi les dégâts collatéraux des provocations des Algériens, un agent de sécurité tunisien a été poignardé et une Sahraouie originaire de Dakhla, allait être sauvagement agressée par un Algérien en furie, si ce n’était l’intervention de ses collègues originaires des provinces sud du Maroc, qui l’ont sauvée.

Les vandales algériens ont été également menacé l’ONG française « Terre des Hommes » qui organisait une conférence sur le thème « Droits de l’Homme au Sahara » et qu’elle a du annuler à la dernière minute.

Une autre conférence organisée jeudi 26 mars, à la faculté des sciences économiques et de gestion, a été suspendue selon la publication française Politis, à cause de l’irruption d’une trentaine d’Algériens vociférant « le Sahara aux Sahraouis » ». Les dégâts ses limités à quelques chaises cassées.

Suite aux agressions des Algériens, la coordination générale du FSM a porté plainte auprès de la présidence de la république de Tunisie qui compte transmettre une lettre de protestation à l’ambassadeur de l’Algérie à Tunis, a-t-on appris de sources tunisiennes.

Le Coordinateur général du Forum, Mouhieddine Cherbib accuse les Algériens d’agressions préméditées contre des participants marocains dans le sillage des débats autour de la question du Sahara occidental et contre Abderrahmane Hedhili, président du FTDES.

De son côté, la Commission d’organisation du FSM va intenter un procès en justice contre l’un des participants au Forum, pour avoir menacé avec une arme blanche, un de ses membres qui tentait de contenir un groupe de 100 activistes algériens qui scandaient des slogans hostiles au Maroc et à sa souveraineté sur le Sahara.

C’est le nouveau modus operandi que les autorités d’Alger sont en train de tester sur leurs frères et voisins marocains pour voir où ça peut mener.

2 thoughts on “Algérie-FSM-2015 : Quand la diplomatie cède la place au vandalisme provocateur

  1. 31/03/2015 à 12:17

    Derniers soubresauts d un regime aux abois. Les Algeriens freres sont a quelques encablures d etre debarrasses de cette bande d absolutistes et du vampirisme d une poignee de gens qui font le plus grans tort a leur concitoyens.

  2. zzn
    31/03/2015 à 17:30

    Les responsables algériens veulent saboter le forum pour ne pas arriver à la situation à Ain Sallah et le sud algérien.
    Un forum qui vise le social et le développement durable gène les responsables algériens qu’après 60ans d’exploitation massif des richesses de l’Algérie ont détruit l’homme et la nature =un pays riche et une population pauvre mais avec l’épuisement du gaz et pétrole et la conscience de la population que le futur doit être protégée enn protegeant l’eau et l’agriculture car les hydraucabures n’ont pas d’impact positif sur l’algérien et sa terre.
    Pour ne pas diagnostic la situation en Algérie quant à l’exploitation massif des richesses sans imact ni développement durable, les responsables ont continue à utiliser l’argent algérien pour nuire au voisin mais au fond c’est nos frères algériens qui payent .
    Quellque soit la réaction et le dégré de la haine de ces responsables, pour les marocains les algériens sont nos frères et voisins que nos respectons et nous aimons et personne ne peut diviser ces 2 peuples unis par dieux, depuis toujours.
    Créer des conflits au Maroc, en Tunisie, Libye ou Mali ne peut pas continue à sauver les manips des responsables algériens , pour les algériens ou les étrangers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *