Sahara Occidental: Erik Jensen réaffirme la viabilité du plan marocain d’autonomie

sahara-identite-frontLe plan d’autonomie pour le Sahara Occidental soumis par le Maroc à l’ONU, demeure “la meilleure solution” au conflit du Sahara, a réaffirmé lundi à Londres, l’ancien représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Erik Jensen.

L’initiative marocaine a été élaborée dans le but de trouver une « solution politique réaliste et réalisable » au conflit territorial opposant le Maroc au Polisario soutenu par l’Algérie, a ajouté Jensen.

Dans une déclaration à la MAP à l’issue de la projection, lundi soir au parlement britannique, du documentaire filmé sur le Sahara : « L’identité d’un front » réalisé par Hassan El Bouharrouti, Erik Jensen a de nouveau, insisté sur l’urgence de trouver « une solution politique le plus vite possible à ce problème qui n’a que trop duré ».

Il a en même temps, mis en garde contre les répercussions négatives du blocage du règlement de ce conflit, compte tenu, a-t-il dit, de la conjoncture internationale actuelle, marquée par les menaces terroristes qui guettent la région du Maghreb et du Sahel, outre les défis et les bouleversements consécutifs au Printemps arabe.
Selon, Jensen le documentaire sur le Sahara qui vient d’être projeté au parlement britannique, a permis d’engager avec les députés et des universitaires britannique, un débat fructueux sur le litige territorial autour du Sahara marocain.

De l’avis de l’assistance, le documentaire «L’identité d’un front» a permis d’éclairer davantage, les parlementaires et hommes politiques britanniques sur les origines et les tenants et aboutissants du conflit territorial opposant le Maroc et l’Algérie. Ce documentaire s’adressait particulièrement à ceux en Grande Bretagne, qui ont été induits en erreur par les campagnes de propagande séparatiste orchestrées par l’Algérie et le Polisario. Le documentaire dévoile l’instrumentalisation des cadres et milices du Polisario par le régime algérien, pour servir ses intérêts géostratégiques et mettre en difficulté le voisin marocain dans le parachèvement de son intégrité territoriale.

Hassan El Bouharrouti a de même réussi à donner à l’assistance, une image exhaustive des conditions de vie précaires dans les camps de Tindouf, étayant son documentaire, par de témoignages accablants de sahraouis marocains d’anciens dirigeants du Polisario ayant rallié le Maroc et qui ont dénoncé les mensonges véhiculés par les séparatistes et les drames humains engendrés par leur entêtement à rejeter toute solution politique au conflit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *